email :

contact@sandeline-guidance.fr

Vendredi 13, aux origines de la superstition

vendredi 13

Pourquoi le vendredi 13 fait-il peur ?

Vendredi 13, c’est tout d’abord le chiffre 13. Il porterait malheur car il vient briser la perfection du chiffre 12, considéré comme le point d’harmonie dans beaucoup de cultures.

En effet, le chiffre 12 s’associe aux 12 heures du jour et de la nuit, aux 12 mois de l’année, aux 12 constellations et aux 12 signes astrologiques, aux 12 travaux d’Hercule, aux 12 divinités olympiennes, aux 12 imams dans le Coran, aux 12 tribus d’Israël, aux 12 apôtres… D’ailleurs chez les chrétiens, Judas est le 13e convive de la Cène. Il s’invite au dernier repas de Jésus, brisant le chiffre 12 et se révélant traitre en tuant Jésus… un vendredi.

La même histoire se retrouve du côté des Nordistes avec Loki, le dieu de la discorde, qui s’invite au diner organisé par Odin, le père des dieux. Loki est lui aussi le 13e convive et tue Baldr, le fils d’Odin.

Il y a également 13 cycles lunaires entre la mort de la nature en hiver et sa renaissance au printemps. Enfin, la 13e carte du Tarot, représente la Mort…

Le vendredi incarne lui aussi un jour particulier comme mentionné plus haut. En effet, il est le jour de la crucifixion de Jésus Christ. Les chrétiens ont d’ailleurs bannie la déesse de la mythologie Freya, dont le nom résonne avec Friday, le mot anglais pour vendredi. Cette dernière reviendrait se venger chaque vendredi en envoyant un diable et douze sorcières…

vendredi 13

C'est arrivé un vendredi 13...

D’autres faits alimentent la superstition autour du chiffre 13 et du vendredi : les templiers furent arrêtés, torturés et tués le vendredi 13 octobre 1307. Adam et Eve quant à eux auraient croqué la pomme un vendredi 13 ! Plus récemment, d’autres évènements viennent aussi alimenter cette peur : l’un des pires crashs d’avion de l’histoire dans les Andes le vendredi 13 octobre 1972, le naufrage du paquebot Costa Concordia le vendredi 13 janvier 2012, les terribles attentats du Bataclan le vendredi 13 novembre 2015…

Comment nomme-t-on un phobique du vendredi 13 ? Le mot élucubrant paraskevidékatriaphobie désigne la peur de ce jour ! Le roi du roman à frissons, Stephen King, ne lit jamais les pages 13 des livres par peur de ce chiffre… La superstition s’ancre à un tel point que dans les avions, la 13e rangée n’existe pas. La plupart des hôtels n’ont pas de chambre 13 et pus de 95% des immeubles aux Etats-unis n’ont pas de 13e étage…

Et si vendredi 13 portait bonheur ?

C’est peut-être parce qu’elles trouvent ces élucubrations risibles que certaines personnes considèrent que le vendredi 13 serait plutôt un jour porte-bonheur… Quand on sait que le jour vendredi était le jour consacré à la déesse Aphrodite, déesse de l’amour, il y a de quoi positiver ! D’autres personnes sont tellement persuadées que le nombre 13 porte chance qu’elles ont créé une société secrète fondée au Collège de William et Mary. Il s’agit d la deuxième plus ancienne université des États-Unis après Harvard, qui s’appelait Le Club des Treize (the Thirteen Club), pour contrer l’idée que treize personnes à table portent malchance. En réalité, si les maîtresses de maison n’invitaient pas plus de 12 personnes à table, c’était surtout par souci de commodité : un service de 12 assiettes, l’agencement des convives autour de la table…

Et la Française des jeux l’a bien compris puisqu’elle propose systématiquement de supers gains les vendredis 13.

Pour les positivistes, tous les éléments « légendes » supposés porter malheur deviennent alors des portes bonheur.

Parmi eux, les plus célèbres sont probablement le chat noir, dont la superstition vient du moyen-âge. A l’époque, il était assimilé au Diable, à la sorcellerie et à la magie noire. Les romains pensaient que les miroirs reflétaient l’âme, d’où le malheur hérité lorsque l’on brise un miroir… Pourquoi 7 ans de malheur ? Le chiffre 7 correspond aux cycles d’évolution d’un humain.

Passer sous une échelle, un parapluie ouvert dans une maison, toucher du bois, lancer du sel par-dessus son épaule, briser du verre blanc pour conjurer le mauvais sort du miroir brisé…

Tout peut être imaginé en matière de superstition !

Araignée du matin, chagrin ; araignée du soir, espoir… Et si l’araignée montre le bout de son nez à midi ?

araignée rigolote

Et vous, de quoi avez-vous peur ?

Derrière les superstitions se cachent nos peurs, et l’angoisse qu’elles se manifestent…

De quoi avez-vous peur ? 
Qu’est-ce que cela dit sur vous ? Comment dépasser vos peurs ? 

Je vous propose un tirage pour répondre à ces questions… 
Laissez-vous guider en cliquant sur le lien de la vidéo !