La fête des lumières

Aujourd’hui je voudrais vous parler de la fête des lumières de Lyon. Cet évènement se célèbre traditionnellement le 8 décembres, et sur 4 jours depuis 1999…
Je voulais vous parler d’avant 1999. Avant que cette fête mobilise des milliers de personnes pour admirer les spectacles de lumière fastidieux. J’aimerais vous raconter la fête que je célébrais traditionnellement, en tant que fête magique précédent celles de Noël, avant que celles-ci soient également prises en proie au faste.

Origines de la fête des lumières

✨ Laissez-moi d’abord vous parler de l’origine de la fête des Lumières, celle à laquelle j’étais attachée avant que l’on oublie d’en parler… Comme les fêtes de Noël, la fête des Lumières vient du catholicisme. Et comme pour les fêtes de Noël, cette fête s’est démocratisée depuis la première en 1850.
 
✨ Le premier pèlerinage jusqu’à la Basilique de Fourvière date de 1643. En effet, ce monument qui surplombe la ville de Lyon, semble veiller sur elle et accueillir ses visiteurs. Ils faisaient ce long voyage pour demander à la Vierge Marie de protéger la ville de la peste qui arrivait alors du Sud de la France.
D’après ce que l’on m’a conté, elle apportait la lumière dans les heures sombres…
 
✨ En 1850, à la suite d’un concours lancé par l’église catholique, la fameuse statue en bronze dorée de Marie est réalisée par le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch. L’inauguration, initialement prévue le 8 septembre, est reportée au 8 décembre. La fête menaçait alors d’être annulée à cause du temps peu clément. Puis, au dernier moment, le ciel se dégage. Spontanément, les Lyonnais disposent des bougies à leurs fenêtres. A la nuit tombée, la ville entière s’illumine. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière se revêt également de lumière.
La basilique de Fourvière

Mon rituel

✨ Avant 1999, ma mère achetait des yaourts conditionnés dans des pots en verre tout le mois de novembre. Elle les conservait alors pour la fête des Lumières. Nous en mangions des yaourts ! Pourtant, nous avions le même engouement qu’un enfant qui ouvre les fenêtres successives de son calendrier de l’avent jusqu’au 24 décembre. 
✨  La veille du 8 décembre, nous nous installions à la table de la cuisine, avec pinceaux et peinture, pour décorer ces futurs luminions. C’était alors le moment de créer, sans la pression du parfait, juste avec les paillettes dans les yeux.
Le soir du 8 décembre, nous les disposions sur les bords des fenêtres, comme tous les Lyonnais. Nous allumions les bougies une à une, les yeux brillants d’excitation. Puis, nous regardions avec émerveillement chaque fenêtre de la ville s’illuminer. Dans une grande ville, la densité des habitations rend le spectacle magique…
 
fête des lumières

Un acte de reconnaissance

✨ Ma mère nous avait conté que les luminions étaient en l’honneur de Marie, pour la remercier de la lumière qu’elle avait apporté jadis. Si nous n’étions pas catholiques, nous témoignions de notre reconnaissance d’avoir de la lumière, tout comme un toit sur la tête et de la nourriture sur la table. Il n’y a en effet nul besoin de pratiquer une religion pour être conscients de la chance que nous avons. Et ma mère nous le rappelait souvent. Elle avait raison.
✨ Quand je suis arrivée en Ardèche, j’ai continué ce petit rituel nostalgique. J’achetais mon sapin de Noël le 8 décembre chaque année. Car c’était pour moi la date qui marquait le début de la magie. Depuis, j’ai participé à la fête des Lumières à Lyon telle qu’elle se déroule aujourd’hui : foules, organisation d’un sens de circulation dans les rues de la ville, lumières grandioses et spectacles éblouissant 4 jours durant. Le spectacle n’est malheureusement plus que touristique et prétentieux. Je n’y retrouve plus le charme que j’avais connu. Alors, le temps d’un article, je voulais renouer avec cette magie avec vous.
Hôtel de ville de Lyon le soir de la fête des lumières
Le rituel personnel

Pour trouver votre lumière...

Afin d’être guidé(e) sur le chemin de votre lumière intérieure, je vous propose une guidance intemporelle. 
Pour faire votre choix et découvrir vos messages du tarot, je vous invite à cliquer ci-dessous. 

Retour en haut